Voilà une personne que j’ai eu du mal à rencontrer ! Avec Aurélie nous avons échangé une dizaine d’emails et tentés plusieurs rendez-vous avant d’avoir enfin le temps de prendre le temps. Nous avons pu profiter du calme de l’entre-fêtes pour papoter.

LilleLaNuit et les amoureux de la culture sur la métropole

Avant le démarrage à toute allure de cette nouvelle année, Aurélie et moi avons pris le temps de discuter un peu de LilleLaNuit et de son parcours à elle.

Depuis que je suis lillois (j’ai été adopté il y a bientôt 10 ans par la métropole), je suis un utilisateur ponctuel du site et de sa partie agenda.

Il fut un temps où j’y ai déposé des dates de concerts et où j’essayais de rentrer en contact avec ceux qui gèrent la plateforme. Ce n’est que bien des années plus tard que j’ai découvert que je les connaissais déjà. Mais ça, c’est une autre histoire.

D’ailleurs, le site a fêté ses 15 ans en 2017. Vivement le prochain anniversaire pour organiser un super event avec toute la troupe de Made In Lille, non ? Allez, je divague, revenons à Aurélie.

Toute seule, mais pas que.

Aurélie a commencée à travailler pour LilleLaNuit à la sortie de ses études. Et elle en tient les rênes depuis de nombreuses années. C’est bien simple, ceux qui travaillent dans le domaine de la culture sur la métropole connaissent bien cette amoureuse des sorties et de la vie lilloise.

D’alternante à capitaine en contrat, elle a tout fait sur LilleLaNuit. Accompagnée par une sacrée bande de bénévoles et d’autres amoureux de la culture, cette GO assure l’ensemble des tâches liées au site web : rédactionnel, sorties, community management …

Une prof plutôt cool

Au tout début, elle n’était qu’alternante mais les fondateurs du site lui ont fait confiance et lui ont proposés de prendre la direction du site alors qu’il lui restait encore 1 an d’étude. Elle a accepté mais a tenue à finir brillamment son master en parallèle. Peur du surmenage ? Jamais !

D’ailleurs, c’est pour ça qu’elle donne maintenant des cours à l’université où elle échange avec ses étudiants sur ses expériences et compétences acquises au fur et à mesure. Elle a un agenda de ministre mais s’en sort toujours avec le sourire. Au début, c’était en moyenne 4 à 5 concerts par semaine qu’elle assurait quasiment seule !

La rubrique qui cartonne c’est …

L’agenda ! C’est d’ailleurs un point que nous avons abordés longuement avec Aurélie. Après tout, Facebook propose aux organisateurs une jolie visibilité mais elle ne suffit pas. Elle me confie que de nombreux organismes lui envoient systématiquement leurs communiqués de presses en plus d’un événement Facebook.

En effet, la rubrique agenda a une vraie visibilité et génère un trafic important à la fois en ligne mais aussi hors ligne.

Média sans carte de presse

Le grand débat de carte de presse a été vite balayé entre nous. Comme Aurélie, je pense que les blogs et sites ont un rôle important dans le partage de la culture. Il s’agit de médias à part entière. Mais ceci n’est encore que peu reconnu.

Peu importe pour Aurélie, ce n’est pas ce qui va l’empêcher de partir tout tester et tout découvrir. Réelle baroudeuse, elle n’hésite pas à faire des kilomètres pour vivre de nouvelles expériences. D’ailleurs elle en relate une bonne partie sur le site. Le reste étant à découvrir en discutant avec elle … Vous prendrez bien un café avec elle ?

Florent Bertiaux
Serial Blogger, Startup Lover & Music Addict. Et il paraît que j'ai trop de sites web actifs ... Je suis celui qui se trouve derrière Made In Lille, un simple amoureux du web et des créateurs de contenus. :-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.