Lisa a été la toute première personne à faire partie de Made In Lille. Pour la petite histoire, c’était même assez perturbant : le site n’était pas encore en ligne qu’elle avait réussi à trouver le formulaire d’inscription ! Toutefois, nous avons mis un peu de temps à prendre notre fameux café de bienvenue … Jusqu’à aujourd’hui 🙂

Deftly Motorcycles

Si on voulait faire un résumé bête et méchant, on pourrait dire que Lisa vient de Strasbourg, qu’elle a un peu voyagé et que son truc c’est de parler moto. Mais ce serait bien faux de se limiter à ça !

Nous nous sommes retrouvés à Envies de Saison à EuraTechnologies car elle y travaille aussi, c’est une créative. Lisa, c’est aussi celle qui a déjà quelques tampons qui font rêver dans son passeport. Si on reprend un peu ses différents voyages, il faut mettre en avant l’Argentine, la Nouvelle-Zélande et l’Australie.

D’ailleurs, c’est au détour d’un voyage qu’elle s’est prise de passion pour la moto et que son rêve a germé. Elle habitait à 5 minutes à peine d’un grand préparateur connu mondialement mais elle n’y avait jamais vraiment fait attention. Puis un jour, elle s’y rend pour “aller voir / y jeter un oeil”. Finalement, elle y prend un café. Papote un peu et tombe amoureuse.

Deftly Motorcycles

Les motos et Lisa, c’est une belle histoire. D’ailleurs, ça a commencé à cause (ou grâce) à un vol. On lui a volé dans son garage sa précieuse bécane. Un ami lui a alors glissé à l’oreille pendant qu’elle pleurait sa perte : “lance toi et restore une vieille moto, donne une deuxième vie en apprenant la mécanique !”.

Vendu, défi entrain d’être relevé. Lisa fonce et passe des week-ends à restaurer sa belle. Démontage du moteur, découverte de la mécanique, peinture en tout genre … La voilà lancée dans de folles expériences.

Pas toute seule quand même …

Pour faire tout cela, elle est évidemment accompagnée par une association familiale. Petit format mais grand cœur, et surtout l’amour de la mécanique bien faite. N’hésitez pas à lui demander si vous êtes intéressé(e)s !

Pourquoi au final ?

C’était la question que j’avais au départ, mais elle y a répondu très vite : il y a pénurie de filles qui font de la moto et qui se défoncent à l’adrénaline (et à la mécanique). Lisa regrette que les filles ne soient pas aussi visibles que les mecs sur ce sujet. D’où la création de son blog et ses comptes sociaux : montrer que ce n’est pas qu’une histoire de testostérone. Ce qui est top, c’est de voir que son projet est suivi. Elle écrit depuis longtemps Lisa, au départ c’était même dans des carnets physique, dans son sac. Et puis un jour, elle s’est mise au blog et à Made In Lille.

L’histoire est sûrement racontée à l’envers, mais ce qui compte, c’est que Lisa n’hésite pas à démonter puis remonter une moto pour lui donner une nouvelle vie alors qu’elle n’y connaissait rien il y a peu de temps. C’est ça qui est important dans cet article 🙂

Florent Bertiaux
Serial Blogger, Startup Lover & Music Addict. Et il paraît que j'ai trop de sites web actifs ... Je suis celui qui se trouve derrière Made In Lille, un simple amoureux du web et des créateurs de contenus. :-)

Un commentaire sur “Rencontre avec Lisa de Deftly Motorcycles : Danemark, double café et vol de moto !”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.